blog de momar niang
mis à jour: 17/01 01:32PM

 


Journaliste,Blogueur, Spin doctor et Consultant médias, basé à Dakar

Courriel: mniang48@gmail.com


Catégories
Chronique
Humeurs
Complicité
Proverbes Africains
Partage

Notes récentes
Gamou: Sunna ou Bid'ha: éléments d'éclairage
[17/01 01:32PM]

Les maux de l'Union Africaine
[10/06 06:33PM]

Mai 68, à Dakar ce qu'il faut retenir
[30/05 07:52PM]

African unity: Will the dream ever come true?
[24/05 09:08PM]

Nguebla: l'agneau du sacrifice?
[16/05 05:52PM]


Albums photo

Mes Liens
Presse





 

[12/03 03:50PM]
Un film sur Joseph Kony vu par près de 37 millions de personnes en 4 jours
Évaluer le texte  
Un film consacré au chef « rebelle » ougandais Joseph Kony et intitulé Kony2012 a été visionné par près de 37 millions d’internautes en quatre jours, démontrant une nouvelle fois la portée et la puissance que les nouveaux médias et les médias en ligne ont acquis dans le monde moderne, a pu constater Ouestafnews.




Joseph Kony, né en 1961 mène une rébellion armée dans le nord de l’Ouganda à la tête de l’Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army).

Le film produit par « Invisible Children » et mis en ligne le 5 mars 2012 a déjà été vu par plus de 36.909.000 internautes à la date du 8 mars 2012 (à 19h50 GMT), au moment où il était visionné par la rédaction d’Ouestafnews.

« Invisible Children », organisation caritative officiellement créée en 2006 affirme que ses origines remontent à 2003 lorsque trois jeunes cinéastes en quête de sujets en Afrique ont fini par s’intéresser aux enfants soldats (« victimes et acteurs »), affirme l’organisation sur son site web. Invisible Children dit vouloir « utiliser le cinéma, la créativité et l’action sociale pour mettre fin à l’utilisation des enfants soldats dans la guerre que mène Joseph Kony » en Ouganda.

Le film a utilisé la force des médias sociaux et des réseaux de circulation de l’information par Internet (twitter, facebook, email) pour s’assurer un succès planétaire.

Toutefois, selon certains observateurs africains, quel que soit la noblesse de la cause défendue, l’usage par des ONG internationales d’images qui reproduisent les vieux clichés sur l’Afrique et les Africains, toujours présentés dans des situations avilissantes juste pour lever des fonds risquent une nouvelle fois de susciter l’indignation des élites de ce continent.

Juste en dessous du film, figure en un lien qui demande à l’internaute de faire un don.

 

SOURCE : OUESTAF.COM

 

 

Trackbacks

    URL Trackback: http://www.xalimablog.com/trackback/8892

Commentaires

Poster un commentaire
Nom:


Email:


1 + 5 = ?

S'il vous plaît écrivez-dessus a somme de ces deux nombres entiers

Titre:


Commentaires:

Code:


A service of xalimablog.com