blog de opinion xalima.com
mis à jour: 25/09 12:35AM



Catégories
Notes récentes
Pourquoi doit-on renflouer l'épave du Joola
[25/09 12:35AM]

Ridicule plainte contre Karim Wade et sa Sœur en France.
[06/09 09:57PM]

Inondations à Dakar ; Causes et ébauches de solutions
[06/09 09:55PM]

Le maintien du sénat : une trahison des Assises
[27/08 08:35PM]

Deux projets à < Mackyer >
[27/08 08:33PM]

[19/07 02:15AM]
Le Mensonge ce détestable vice honni par la Religion et la Morale
Évaluer le texte  
Le Mensonge ce détestable vice honni par la Religion et la Morale

L’Imam Ghazali dit : ‘’ La faculté de parole est un don des plus précieux et des
plus subtiles de la bonté divine. Bien que petite de taille, la langue joue un
rôle déterminant en ce qu’elle révèle la foi et l’incrédulité, points extrêmes,
respectivement de la soumission ou de la rébellion de l’homme vis-à-vis de son
Seigneur. Seul y trouve son salut, celui qui la retient par la religion et qui
ne la relâche que lorsqu’elle lui procure le bien de ce monde et de l’au-delà.’’
Alchimie du Bonheur’’ (Kimia oul Sadat).



Aucune doctrine n’a accordé autant d’attention à l’éthique, à la morale sociale,
aux moyens pédagogiques que idéologie islamique aux yeux de laquelle cet aspect
de la vie est des plus influents.


L’Islam considère la morale comme le plus saillant des traits de caractère
humains, et la manifestation la plus authentique de l’Humanité, celle qui la
distingue de l’animalité. Pour cette raison, le Nobiliaire Prophète de
l’Humanité toute entière Mouhammad (pslf) a dit : ‘’ J’ai été missionné pour
parachever la morale la plus noble’’.


Le Message Islamique est un message moral, et son attention pour l’édification
morale des hommes est liée à sa méthode éducative générale qui vise à
l’épanouissement de la personnalité, et à l’instauration d’une société idéale.


A cet effet l’islam a mis l’accent sur l’éducation intérieure de l’homme, et
l’éclosion des qualités morales, ainsi que l’éducation des sentiments et de la
conscience morale.


Grâce à cette saisie globale de tous les aspects de la vie humaine : la foi, la
Loi, la morale, les rapports sociaux et éducatifs, l’Islam a pu présenter à
l’Humanité un modèle achevé de vie, un message ordonnant l’activité des hommes
et se distinguent des autres lois et doctrines sociales positives.


Ceci dit, Le Glorieux Quran classe le menteur explicitement parmi les gens qui
n’ont pas la foi. Le vrai croyant ne se souille pas par le mensonge.



‘’ Ne blasphèment le mensonge, vraiment que ceux qui ne croient pas aux signes
d’Allah’’ Saint Quran Sourate 16. Verset 105.


Le Messager d’Allah Mohammed (PSLF) a dit : ‘’ Suivez la voie sincère, car
elle mène au bien .Le bien conduit au Paradis. L’homme franc et soucieux de la
franchise sera inscrit auprès de Dieu comme Véridique.

Et prenez garde au mensonge ! Car il conduit à la corruption et la corruption
mène à l’Enfer. Celui qui ment et qui persiste dans le mensonge sera inscrit
auprès de Dieu comme Imposteur’’.


Les menteurs se reconnaissent à cette particularité qu’ils sont incrédules.
L’homme intègre et preux ne se laisse pas aller au mensonge et évite toute
abjection. Le menteur est dévié du droit chemin par un état psychique profond.
Pour recourir au mensonge, il faut ressentir au fond de soi une grave
faiblesse, et une servitude .le mensonge est un refuge pour les peureux et les
lâches.



L’imam Ali (as) a dit : ‘’l’homme sincère acquiert trois choses. Il inspire
confiance, il attire l’amitié et il impose respect et déférence’’.


Le critère de la valeur du point de vue de l’Islam c’est la sincérité et non
les apparences et les gestes.

L’islam a fait de la foi et des vertus, l’étalon de la personnalité humaine, et
a tout mis en œuvre pour les développer en l’homme. La foi best proclamée comme
un garant de la véracité de la parole du musulman, puisque son serment peut
remplacer dans certains cas la preuve matériel n et fait valider son témoignage
devant la justice.


Il est évident que si le mensonge osait même dans ce cas montrer sa face
hideuse, il ne serait plus à comparer avec les petites tromperies de tous les
jours dont on a déjà mentionné les mauvaises conséquences. Le faux témoignage
va plus loin qu’une simple contrevérité que le menteur pourrait qualifier de
réconciliatrice ou réparer à son aise ! Il peut être considéré comme un crime
dont la gravité n’est pas moindre que celle des autres crimes.


Le Saint Quran en parlant des menteurs déclare. ’’ Et n’acceptez plus d’eux
témoignage’’ sourate 24. Verset 4.


La gravité du mensonge dépend des préjudices et des torts qu’il peut entraîner.
Un faux serment et un faux témoignage en sont les formes irrémissibles. Le
mensonge ouvre la porte à toutes les tares morales et sociales.



Les méfaits du mensonge




Autant la sincérité exerce des effets positifs, autant le mensonge cause
d’effets répugnants. La sincérité est une des qualités les plus remarquables
et le mensonge le pire des défauts ; les deux sont diamétralement opposés. La
parole est l’interprète du tréfonds de l’homme. Quand il résulte de l’envie et
de l’animosité, le mensonge est l’une des formes les plus pernicieuses de la
force de la colère. Quand il naît de la convoitise ou de l’habitude, il révèle
l’activité des forces funestes du plaisir bouillonnant en l’homme.



Quand la langue est envenimée par le mensonge, et en porte les flétrissures,
elle détruit l’honneur et la dignité de l’homme. Le mensonge fait croître la
forfaiture, éteint la flamme de la conscience et sape les liens d’amitié et
d’entente entre les hommes.



La liberté de parole est plus importante que la liberté de pensée ; car une
erreur dans la pensée ne nuit qu’à son auteur, alors que la liberté de
l’expression est d’un caractère général qui fait que les effets- inconvénients
et avantages- peuvent s’étendre à toute la société.


En conclusion, la morale est d’une nécessité vitale pour
toute individu ou collectivité ou communauté aspirant à la perfection comme l’a
si bien dit un grand Savant : ‘’ la morale est l’une des forces motrices de ce
monde. Dans sa meilleure forme, elle est l’incarnation de la nature humaine dans
sa complexion la plus achevée. Elle reflète l’image la plus idéale de
l’humanité. Ceux qui sont dotés d’un talent dans un domaine quelconque de la vie
s’attirent le respect et les honneurs ; et il est naturel qu’ils gagnent ma
confiance de tous et deviennent des modèles d’imitation, car leur existence
accroît la beauté de ce monde, et sans eux la vie serait impossible. Bien que le
don attire également l’admiration des autres le bon caractère impose
obligatoirement leur respect.


E premier résulte de l’activité de l’esprit, et le second et un effet des
pouvoir du cœur. Et chacun sait que c’est le coeur qui gouverne et ordonne notre
vie. Les personnes ayant atteint au sommet de la grandeur et e la perfection
humaine sont comme des phares éclairant la marche de notre humanité, et
conduisant vers les chemins de la vertu et de la piété. Sans un sens moral
aigu et très levé, les individus d’une société donnée ne pourraient pas
progresser vers les hauteurs quelles que soient les prérogatives et libertés
politiques ou civiles dont ils pourraient jouirent. Il n’importe pas à une
communauté de disposer d‘un territoire vaste, si elle aspire à vivre la tête
haute et dans la grandeur. Il se peut que une nation soi grande par sa
population et dispose d‘une vaste superficie mais soit quand même privée des
conditions de la grandeur et de la perfection. Quand la morale est absente ou
corrompue dans une société, c’est le chaos qui s ‘impose’’.


La persistance de la misère et de l’imperfection que l’on observe dans notre
société constitue un des aspects de la nécessité impérieuse des règles morales
pour ses composantes. Si les conditions sont réunies celles là insuffleraient
de nouveau la vie au corps malade de notre civilisation et lui redonneraient
des forces.


Je terminerai cette contribution par cet adage qui dit que ‘’ le menteur a la
mémoire courte’’. Oui la réflexion sur les conséquences néfastes du mensonge,
dans ce monde et dans l’au-delà est la source des plus grandes leçons pour tout
individu ou société qui aspire à vivre dans la dignité et l’honneur.



Chérif Abujafar Mballo

Chercheur

Directeur du Centre Islamique de Recherche et de Documentation
(CIRED)

mballosherif@yahoo.fr

Trackbacks

    URL Trackback: http://www.xalimablog.com/trackback/8132

Commentaires

Poster un commentaire
Nom:


Email:


4 + 3 = ?

S'il vous plaît écrivez-dessus a somme de ces deux nombres entiers

Titre:


Commentaires:

Code:




Albums photo





Photos récentes
A service of xalimablog.com