blog de opinion xalima.com
mis à jour: 25/09 12:35AM



Catégories
Notes récentes
Pourquoi doit-on renflouer l'épave du Joola
[25/09 12:35AM]

Ridicule plainte contre Karim Wade et sa Sœur en France.
[06/09 09:57PM]

Inondations à Dakar ; Causes et ébauches de solutions
[06/09 09:55PM]

Le maintien du sénat : une trahison des Assises
[27/08 08:35PM]

Deux projets à < Mackyer >
[27/08 08:33PM]

[15/11 04:10PM]
Idrissa Seck et l'argent: de l'art de se tirer une balle dans le pied
Évaluer le texte  
Idrissa Seck est décidément impitoyable avec lui-même dans le registre de rappel des affaires financières louches dans lesquelles sa personne est impliquée. A chaque fois que l’opinion commence à les oublier, c’est lui-même qui se charge du rappel de ces scandales, par ses tentatives maladroites de justification, auto-blanchiment à grande eau. L’on comprend qu’il est dans une phase de rafistolage d’une image couturée par des faits récurrents.
Persiste dans l’opinion, cette affaire de Idy se faisant appeler John Steward pour gruger la Sonatel de plusieurs dizaines de millions de Fcfa, en se précipitant de réserver pour lui-même le nom de domaine internet de la société de téléphonie. Laquelle, après avoir refusé de payer à l’auteur de la manoeuvre la somme réclamée, parce qu’elle est indue, a fini par plier, et abouler le fric, en 2000, à l’arrivée du PDS et Idrissa Seck au pouvoir. Pour justifier l’encaissement de cette somme, au prix d’une telle entourloupe, le Directeur de cabinet de Wade dira : «J’ai utilisé cet argent au profit des étudiants de Thiès». Le même homme, quatre ans plus tard, en 2004, devant la représentation nationale, promettra de châtier Njublang (l’escroc) et faire droit à Googoorlu (le brave homme, dur au labeur)… Auto-flagellation, dites-vous ?
Une semaine après la sortie de sa directrice de campagne indiquant que le budget de son patron pour l’élection de 2012 s’élève à 7 milliards Fcfa, Idrissa Seck vient de réclamer à Macky Sall la justification de sept autres milliards, ceux dits de Taïwan. Il est vrai que cette affaire des 15 millions de dollars de Taïwan a été découverte après le limogeage de Seck du gouvernement et les accusations de prévarication portées contre lui par Abdoulaye Wade autour des chantiers de Thiès.
Le maire de Thiès, croisé de l’opposition radicale à Wade sur le tard, se découvre une nouvelle fonction de procureur. Lorsqu’en marge de l’inauguration d’une usine en 2010, il se définissait à Thiès comme un œuf, Wade étant, pour lui, la poule, il ne se rappelait pas avoir vu et entendu «Macky Sall à la télévision, dire que l’argent que le président de la République avait reçu d’un soi-disant ami, c’est lui le Premier ministre qui l’avait distribué». C’est maintenant que le souvenir le rattrape.
L’ancien Premier ministre demande donc à son remplaçant au poste d’expliquer, à nouveau, la destination de cet argent, puisqu’il rappelle lui-même que l’intéressé l’a déjà fait, à la télévision qui plus est. Puisqu’il se souvient de cet élément à la télévision, il devrait aussi se rappeler les termes de l’explication : l’argent remis par Wade au gouvernement a été déposé dans un compte ouvert dans une banque de la place, sur autorisation du ministre du Budget. Les ministres qui ont présenté des projets financés à partir de ce compte siègent encore au gouvernement, même si certains ont fait des allers et retours depuis lors…La destination de cet argent est donc claire, de notoriété publique. Ce qu’il faudrait demander avec pertinence, c’est sa provenance, les motivations de son octroi par Taïwan.
Nous suggérons plus, et mieux : que l’Assemblée nationale interroge Macky Sall sur la destination de cet argent. Et, si le temps le permet à la représentation nationale, qu’elle se penche aussi sur les autres dossiers, ces trop nombreux scandales financiers dont le Sénégal a tant pâti ces dernières années…
Quand, par une phrase restée célèbre, Abdoulaye Wade a expliqué la reconnaissance de la Chine par le fait que «les Etats n’ont pas d’amis mais seulement des intérêts», Taïwan a rompu ses relations avec le Sénégal, des relations basées surtout sur l’argent. Chen Shu Bian, le président de l’époque, sera par la suite reconnu coupable de malversations financières et envoyé en prison. Dans le tumulte des révélations, surgira la demande des nouvelles autorités à propos de ce don de 15 millions de dollars au Sénégal.
Wade s’empresse de déclarer en conseil des ministres qu’il avait en sa possession une somme de 15 millions de dollars offerts par «des amis». Avec cette précision saugrenue : de quinze, la somme serait passée quatorze, parce qu’un intermédiaire avait été intéressé pour un million de dollars. Un intermédiaire pour un don ? Toujours est-il que l’on identifiera plus tard ce fameux intermédiaire comme étant Pierre Aïm, le sulfureux ami de Wade …
Quinze millions de dollars, soit sept milliards Fcfa! Comme le montant du budget de campagne d’Idrissa Seck, pour 2012… ce montant avancé par sa directrice de campagne, et relativisé seulement par le candidat. Sept milliards ! L’on a déjà entendu parler d’une telle somme, puisque le fameux protocole de Rebeuss fixait le prix de la libération du prisonnier à un engagement à financer la campagne d’Abdoulaye Wade en 2007 à hauteur de cette somme…Coïncidence que tout cela ?
De sa propre bouche, sans contrainte aucune, Idrissa Seck a fait des déclarations le mettant en scène, et restées dans les mémoires des Sénégalais. «Nos soucis d’argent sont derrière nous» ; «Dans les films, l’épilogue de l’histoire entre les brigands, c’est toujours le moment du partage de butin» ; «Je suis devenu riche» ; «J’ai volé de l’argent pour en redistribuer»…
Abdoulaye Diouf DIAGNE, rue de Doudeauville, Paris 18 ème, France

Trackbacks

    URL Trackback: http://www.xalimablog.com/trackback/8341

Commentaires
licence
qui avait organisé, quand il était ministre du commerce entriste de diouf ? Njoublang Seck
Ecrit par: nienioland | 17/11 09:32AM

intellectuel menteur
Tout se que je pense, la personne qui a écrit ce texte n'est pas un intellectuel car il ne sait pas faire une analyse.Les gens déplacent toujours les paroles de Idrissa Seck.Arrivée au pouvoir c'est Wade en personne qui a dit à Idy que nos problèmes d'argent sont terminés et qu'elle a été la réponse de Idrissa seck.L'auteur de cet article doit répondre à cette question.Je pense que cet auteur est un escroc,un menteur de première classe et il n'a qu'à laisser Idy en paix et s'attaquer à ce vieillard de 86 ans qui ne respecte que ces enfants.En plus Idy a raison Macky doit se justifier sur les 7 milliards Taïwanais et qui avait refusé de délivrer un récépissé de reconnaissance pour le parti de Idy n'est ce pas c'est Macky pauvre intellectuel vas te faire voir avec ton pauvre article
Ecrit par: franky | 16/11 05:28PM

intellectuelle menteur
Tout se que je pense, la personne qui a écrit ce texte n'est pas un intellectuel car il ne sait pas faire une analyse.Les déplacent toujours les paroles de Idrissa Seck.Arrivée au pouvoir c'est Wade en personne qui a dit à Idy que nos problèmes d'argent sont terminés et qu'elle a été la réponse de Idrissa seck.L'auteur de cet article doit répondre à cette question.Je pense que cet auteur est un escroc,un menteur de première classe et il n'a qu'à laisser Idy en paix et s'attaquer à ce vieillard de 86 ans qui ne respecte que ces enfants.
Ecrit par: franky | 16/11 05:21PM

Macky l'escroc qui veut etre colombe
Bonjour, Macky n'avait pas de maison ant alternance, il était sous location. De plus rappelez-vous de la guéguerre entre Macky et lébou quand il était PM concernant les terrains des Almadies. De plus il a acheté une maison aux EU, avec quel argent ? TRAHISON IDRISSA SECK A l’endroit d’Idrissa Seck qui clouait au pilori son ancien mentor, il disait : « l’histoire et les Sénégalais jugeront ceux dont la virulence des attaques d’aujourd’hui, n’a d’égal que l’emphase de leurs éloges d’hier. La main qui donne est toujours au-dessus de celle qui reçoit…Ce pays, le Sénégal, est une démocratie multiséculaire, résultat d’une œuvre de construction historique à laquelle le Président Abdoulaye Wade a pris une part prépondérante ». OEILLERES OU LA CECITE DE MACKY je suis très optimiste même. Optimiste parce que je connais l’ambition que le Président a pour le Sénégal. Nous avons commencé à réaliser cette ambition. Cette réalisation a connu un coup d’accélérateur à partir de 2004, je ne le dis pas parce que j’ai été nommé Premier ministre cette année-là, mais réellement, les choses visibles ont commencé à sortir de terre en 2004, et cette ambition est encore grande par rapport à tout ce qui nous reste à faire. Je crois savoir que dans le domaine économique, dans le domaine de l’éducation, dans le domaine des infrastructures, de la redistribution des revenus, surtout, dans le domaine de l’intégration économique africaine et de l’Union Africaine, nous avons de grands chantiers à réaliser et le président Wade est sur ces différents terrains où il joue un rôle extrêmement important à l’échelle du continent et aussi à l’échelle nationale. J’ai donc des raisons d’espérer que le Sénégal est sur la bonne voie ». GRIOTDE WADE « Vous êtes pour le Sénégal et l’Afrique, ce que Napoléon fut pour la France. À chaque fois que l’on eut besoin d’un homme et d’un seul, tous les esprits se sont tournés vers vous, Maître … Comme Roosevelt qui, en 1919, tira l’Amérique de la grande récession par la politique des grands travaux, vous avez mis le Sénégal sur orbite pour en faire un pays émergent, grâce à vos vastes chantiers qui ont fini de redonner aux éléphants leurs couleurs naturelles ».
Ecrit par: deug | 16/11 01:06PM

INSULTEURS PUBLIQUES ET PSEUDO ECRIVAIN
Au Sénégal, ils sont nombreux qui perdront toute leur tête si Idrissa SECK décidait de laisser la politique. Vous continuez à l'accusez alors qu'il a été blanchis par ces gens même qui l'avait accusé alors qu'est ce que vous voulez, sinon que vous animés par la seule intention de le nuire. Mais vous révez car tous ces gens qui s'acharnent sur lui sont motivés par une peur qu'ils ont du gars.Idrissa Seck connait ses objectifs et il continuent malgré vos aboiements suivre la trajectoire qu'il s'est fixé. Les pseudo écrivain qui cherchent à l'atteindre au contraire lui rende service parce contribuent à le faire exister sans partage dans la scène politique. Justement lui se consacre à la grande querelle. Parlez hablez, la caravane passe et des sénégalais vont voter pour lui et c'est ni vos bouches ensanglantées d'ou sortent des ordures, ni ecrits basses ne l'arréterons. Vive le Président IDY
Ecrit par: maodo galle | 16/11 11:31AM

Mr
Si Idrissa SECK etait prompt a ester en justice, l'auteur de cet article se retrouverait dans de sales draps. Quand Idrissa SECK parlait de "nos soucis d'argent sont termines" il paraphrasait WADE et notre auteur le sait. Pourquoi etre aussi malhonnette. Parlons du "Protocole de Rebeuss". WADE savait parfaitement que IDY etait blanc comme neige. Le protocole u'il a brandi etait un faux. Sa tentative d'eliminer son rival le plus credible a echoue. Idrissa SECK est, par son courage, son intelligence, sa competence et son sens de l'Etat, le mieux place pour instaurer un developpement harmonieux au service de tous les senegalais. C'est ma conviction
Ecrit par: Elimane-Usa | 16/11 10:43AM

petite cervelle
Alvin quelle malheur, tu dois avoir un tout petit cerveau pour ne pas comprendre des choses aussi simples, Idrissa est un voleur et un oisif, il ne fait rien depuis dix ans, il se balade et loge comme des arrivistes dans des grands hôtels, il n'a pas la culture et le raffinement c'est un goujat, pauvre Sénégal, on défends les voleurs sans vergogne. Fini la récréation, Si idrissa est élu, les sénégalais auront montré leurs limites et afficher nos comportements de fumier. Que punisse ce tocard de voleur de... Alvin Bou gnou énervé.....
Ecrit par: tobe | 16/11 09:19AM

petite cervelle
Alvin quelle malheur, tu dois avoir un tout petit cerveau pour ne pas comprendre des choses aussi simples, Idrissa est un voleur et un oisif, il ne fait rien depuis dix ans, il se balade et loge comme des arrivistes dans des grands hôtels, il n'a pas la culture et le raffinement c'est un goujat, pauvre Sénégal, on défends les voleurs sans vergogne. Fini la récréation, Si idrissa est élu, les sénégalais auront montré leurs limites et afficher nos comportements de fumier. Que punisse ce tocard de voleur de... Alvin Bou gnou énervé.....
Ecrit par: tobe | 16/11 09:19AM

arretes Albin
Arretes ton cinema c'est prescisement a Ziguinchor que Ibliss Seck a declare qu'il etait ne pauvre mais qu'il est devenu riche apres seulement quatre annees passees au pouvoir.Ensuite il a recemment publie dans la presse des passages du protocole de rebeuss apres avoir longtemps nie son existance.Il nous a aussi revele sur les ondes de la RFM qu'il a utilise les fonds politiques qu'il en tient comptablilite et les a utilise selon le code qui lui convient. Blasphemeur devant l'eternel le coran n'a pas de code de distribution du bien d'autrui arretez de vous jeter sur d'honnetes citoyen quand ils attaquent un tortueux de cet acabit .Idrissa n'est pas respectueux de ses concitoyens point bar.n'insultez surtout pas notre intelligence
Ecrit par: Bamba Seydi | 16/11 01:17AM

MALHONNETETE INTELLECTUELLE
Abdoulaye , vous etes le parfait exemple de ces personnes qui sont d'une malhonnetete intellectuelle qui ne les honore point. D'abord, une phrase mise dans des guillemets, veut dire qu'on reproduit textuellement les propos d'une personne, et non la comprehension (tordue) qu'on veut en avoir. Les mots «Je suis devenu riche» et encore moins «J’ai volé de l’argent pour en redistribuer» n'ont jamais ete prononces par Idrissa, ce qui disqualifie votre texte de prime abord. En realite, vous et les personnes de votre acabit, veulent installer le doute dans la tete des senegalais, convaincus que Idrissa Seck est le meilleur candidat. Mais cette pratique digne de Goebbels ne va pas payer. les Senegalais savent que le seul homme politique qui a ete passe au peigne fin par une justice, dont tout le monde sait qu'elle n'etait pas acquise a sa cause, et qui en est sorti blanchi c'est Idrissa Seck. Ni Macky, Ni Tanor, Ni Niasse, ni Wade. ni Karim ne peuvent se prevaloir de cette moralite res judicata.
Ecrit par: alvin | 15/11 07:01PM


Poster un commentaire
Nom:


Email:


5 + 4 = ?

S'il vous plaît écrivez-dessus a somme de ces deux nombres entiers

Titre:


Commentaires:

Code:




Albums photo





Photos récentes
A service of xalimablog.com