blog de opinion xalima.com
mis à jour: 25/09 12:35AM



Catégories
Notes récentes
Pourquoi doit-on renflouer l'épave du Joola
[25/09 12:35AM]

Ridicule plainte contre Karim Wade et sa Sœur en France.
[06/09 09:57PM]

Inondations à Dakar ; Causes et ébauches de solutions
[06/09 09:55PM]

Le maintien du sénat : une trahison des Assises
[27/08 08:35PM]

Deux projets à < Mackyer >
[27/08 08:33PM]

[24/11 01:47PM]
POUR L’AMOUR DU SÉNÉGAL
Évaluer le texte  
Oui, moi aussi, je fais parti de cette nouvelle génération, encore naissante ! De tous ces jeunes qui, en dépit du désespoir, du chaos et d’une totale désolation, cherchent à résoudre cette éternelle énigme qui tourmente, encore et toujours, une grande partie de notre Planète, à savoir : « Comment hisser notre pauvre Afrique mère, hors de sa calamiteuse gouffre, dans laquelle, elle semble s’enfoncer, de jour en jour, sous les yeux d’une Humanité de plus en plus abonnée absente…

Et bien avant nous, nombreux sont nos aînés, tels que Lumumba, Sankara et bien d’autres, qui osèrent tenter l’impossible, jusqu’au péril même de leur vie ! D’autres comme Mandela ont du être sauvés par la grâce.
Telle une malédiction qui risque de s’abattre sur toute personne qui aurait la prétention ou une simple curiosité de chercher quoi que ce soit à ce sujet. Et aujourd’hui encore, la force et l’impitoyabilité du châtiment sont telles que foncer, sur le sujet, sans aucune étude préalable, ni stratégie bien fondée, aurait sans nul doute, un fort parfum de suicide !

Bien sûr, qu’il y en a plus que marre !
Bien sûr qu’il y en a plus que ralbol même de naître, de grandir et comme nos aïeux, de n’avoir que choix de vieillir avec, encore et toujours, des yeux éblouis de misère, des têtes hantées de désespoir, des cœurs noircis de malheurs...
Mais, enfin, à quoi bon de vivre, au 21e siècle, si c’est, dans les mêmes conditions qu’au Moyen-Âge ?

Oui, je suis à jamais avec ce peuple sénégalais qui en a marre !
Oui, je suis plus que fier même d’appartenir à la nation ne mon cœur, qui ne s’est pas ménagée pour défendre, avec courage, sa souveraineté !
Fier de toutes ces femmes et hommes qui ont fait du 23 juin 2011, une date mémorable, dans l’histoire du Sénégal.

Mais, s’il est indéniable qu’un grand Pas vient d’être franchi, avec cet éveil des consciences, nous devons être plus que jamais conscient que le plus difficile reste à venir !
Il me semble que si une rébellion populiste, motivée par un fort désir de changement, pouvait suffire à résoudre le problème, l’Afrique ne serait pas, encore aujourd’hui, dans une situation aussi apocalyptique… !
Tant d’idées et de promesses…, tant de violences et de cris, tant de larmes et de sang, tant d’actes barbares et de cadavres… et toujours cette pauvreté, assassine, qui sévit encore et toujours !

Ainsi, si nous voulons avoir, un jour, la moindre chance d’aller jusqu’au bout de notre combat, il faudrait surtout éviter de s’exposer , aux effets destructeurs du « foudroyant syndrome africain », dont la menace plane déjà, au dessus de nos têtes !
Je parle bien là, de cette fâcheuse et dramatique habitude, particulièrement propre aux peuples noirs, et qui nous pousse à foncer, la tête baissée, et de s’acharner énergiquement, sur une chose, jusqu’au point même d’en fatalement oublier l’essentiel de nos intérêts.
Parfois même, jusqu’à tout perdre !
Il est bien vrai que Maître Abdoulaye Wade est très loin de toutes ses promesses faites lors des deux dernières campagnes électorales !
Et que les listes des déçus de son régime ne cessent de se remplir jusqu’au point même de déborder, dans les rues.
Il est plus que vrai même qu’il y a longtemps que le président de la République, n’a pas entrepris un projet politique, à la hauteur des espérances de la nation sénégalaise.
De ce fait, il est presque impensable, impossible même, de voir, après les élections de 2012, un président de la république sénégalaise répondant du nom de Wade !

Ainsi, il ne faut pas que l’avenir du futur simple citoyen Mr Wade, nous obnubile jusqu’au point même de nous faire oublier de penser à notre propre avenir !
Nous, nous devons seulement de bien garder en tête que quelque soit le verdict du conseil constitutionnel, la décision finale appartiendra toujours au peuple et rien qu’au peuple !
Et chacun de nous dispose du meilleur moyen d’imposer son choix, sans pour autant mettre en péril, nos intérêts communs !
Alors, rendez-vous aux urnes citoyens !
Mais, en attendant, remettons nous au travail : nous avons du pain sur la planche !
Il serait enfin temps, de penser de manière objective et concrète, à l’avenir du Sénégal, notre avenir à tous.

Tous le monde sait et doit être parfaitement conscient qu’une énumération des innombrables défaillances du régime actuel, serait de très loin insuffisant comme programme politique, dans un pays aussi ambitieux que le Sénégal.
Même si, cependant, je pense qu’il est toujours bon, voir même bénéfique pour un pays, de prendre en considération aussi bien les mauvaises que les bonnes choses du régime sortant !
Mais, il ne faut surtout pas se mettre dans l’idée que le simple fait de se débarrasser du président Wade aboutira forcément à la disparition totale des lourdes difficultés que nous subissons. Certes, cela ouvrirait bien des portes, à d’autres perspectives. Mais, lesquelles ?
Où sont donc les idées pour un avenir meilleur ?
Quelles sont les vraies solutions, aux différents problèmes rencontrés ?
Comment répondre efficacement aux demandes urgentes, pour éviter un nouveau déferlement d’un peuple, à présent conscient de sa souveraineté ?
Autant d’attentes sociales et toujours aucune solution à l’horizon ! Ce ne sont pas de simples critiques qui feront la grandeur de ce pays !
Et oui, il est grand temps que les soi-disant hommes politiques de notre nation, arrivent à opposer des idées à la fois possibles, concrètes et efficaces, face aux nombreux échecs du gouvernement actuel !
C’est le moment, pour les grands hommes, de notre Sénégal, de défendre leur rang, en rassurant et en regagnant la confiance de ces millions de braves suffisamment désabusés !
Mais, où sont-ils donc ces fous amoureux de la Patrie, ces passionnés, ces dignes hommes pouvant aller jusqu’à se sacrifier pour les intérêts de leur Nation ?
A quand la fin définitive du règne des assoiffés de pouvoir ?

ENSEMBLE RIEN N'EST IMPOSSIBLE!!
BMBSM

Trackbacks

    URL Trackback: http://www.xalimablog.com/trackback/8376

Commentaires

Poster un commentaire
Nom:


Email:


1 + 3 = ?

S'il vous plaît écrivez-dessus a somme de ces deux nombres entiers

Titre:


Commentaires:

Code:




Albums photo





Photos récentes
A service of xalimablog.com