blog de opinion xalima.com
mis à jour: 25/09 12:35AM



Catégories
Notes récentes
Pourquoi doit-on renflouer l'épave du Joola
[25/09 12:35AM]

Ridicule plainte contre Karim Wade et sa Sœur en France.
[06/09 09:57PM]

Inondations à Dakar ; Causes et ébauches de solutions
[06/09 09:55PM]

Le maintien du sénat : une trahison des Assises
[27/08 08:35PM]

Deux projets à < Mackyer >
[27/08 08:33PM]

[24/12 07:40PM]
KO KANKO ! ALLAH Boniii !
Évaluer le texte  
Dans son livre intitule par DEVOIR ET PAR AMITIE, l’ancien Premier Ministre, Habib THIAM, reproduit integralement 2 articles relatifs a l’Affaire Me Seye, ecrits par celui qu’il qualifie d’homme de foi et de droit, M. Kandjang, Juriste,

A la page 166 du livre, on peut lire, entre autres, dans le 1er article de M. Kandjang, ce qui suit :

“Certes, on doit reconnaitre a tout citoyen le droit de choisir, y compris parmi les hommes politiques de son pays. Mais ce qui est inacceptable, c’est la volonte de le faire au detriment du pays, de l’Etat, des institutions.”

Parlant parfaitement le Wolof qui est ma langue maternelle, je parle tres bien le Pulaar aussi.
Ceci me pousse a poser des questions quant au fameux KO KANKO ! (C’est lui !) de l’Ayotollah de Kaolack et les raisons avancees pour justifier ses multiples va-et vient , Dem Dikk a la “Ndoxum Gaal”, aupres de Laye Nduxum.
Ahmedou dit Ahmed Ibn Mohammed Niasse plus connu sous le nom de Ahmed Khalifa Niasse (L’Ayatollah de Kaolack) est bel et bien le fils d’un saint homme, Mohammed Niasse – Paix a son ame- qu’on appelait affectueusement Khalifa Niasse-. C’etait un erudit tres saint qui etait demi-frere aine a un autre erudit et saint, qui fut tres connu et respecte dans le monde Arabe et islamique, Cheikh Al Islam El H Ibrahima Niasse dit Baye.
Tous ces 2 saints avaient comme pere, un autre erudit et saint appele El H Abdoulaye Niasse – Paix a son ame- qui a son Mausolee a Leona Niassene.
Quand Ahmed Khalifa Niasse s’adressant aux Al Pulaar presents au Congres de la Honte, indexe Laye Nduxum pour dire : Ko Kanko ! (C’est lui !), du cote du Congres du Peuple organise par le M23, la reponse est :
Ko Kanko Woni Mawdo Wuyebebe ! (C’est le Chef des voleurs)
Ko Kanko Woni Mawdo bonebebe ! (C’est le Chef des mechants, des mauvais, ceux qui foutent tout en l’air !)
Viennent des :
Allah Boniii Abdoulaye Wade
Yo Allah Gniaw ! (Que la Justice divine se fasse !)
Bien entendu que certains comme le chef de file R (Renegat) demarche par Farba Senghor alors qu’il etait sous le coup d’une saisie de sa maison de la part d’une banque ou un autre portant la guigne, qui avait predit la victoire de Abdou Diouf au 1er tour en 2000 (Tiens, il a recidive a St Louis en disant qu’il n’a pas de doute que Wade gagnera au 1er tour) et qui avec l’Alternance rejoignit Wade après quelques jours au Gnouf et des impots impayes deliberement du temps des socialistes et bien d’autres, qui n’oseront point donner a Ahmed Khalifa Niasse, les reponses criardes venant du cote du Congres du Peuple.

De Yamoussoukro a Mogadiscio en 1973

On passe sous silence la filouterie de transport (Une voiture 7 places de couleur blanche louee) a Matam lors d’une visite dans les annees 70, des villages Wolof dans cette region, la filouterie d’hotel a l’hotel Ivoire a Abidjan.
Pour etayer des propos, on cite le saint homme, Cheikh Al Islam El H Ibrahima Niasse dit Baye.
Beaucoup se rappellent encore de la lettre addressee par le saint homme aux rois et chefs d’Etat pour les prevenir des agissements de celui qui se faisait passer pour son PROPRE fils (Domu guegnio).
Dans la lettre, il y etait dit :
Ni mon fils ni mon disciple (En Wolof : Du Suma Doom Du Suma Talibe)
De quand alors date cette anecdote disant que mon pere m’avait parle d’un certain Abdoulaye et avec le temps, je suis alle voir Cheikh Al Islam El H Ibrahima Niasse qui dit :
Si Wade vient, il faut l’amener chez moi, je donnerai une depense et ma femme preparera ?
Lii Woor Moy a MEDINA BAYE, des petits-fils, descendants directs de Cheikh Al Islam, El H Ibrahima Niasse, ont mis sur pied un Mouvement denomme TANOR REK,
Ce mouvement a le soutien et la benediction de votre demi-frere aine et Khalif actuel de Leona Niassene, El H Ibrahima Niasse

Le Docteur Lamine Ba brandit notre drapeau national.
Il y a plusieurs annees de cela, le Dr Lamine Ba alors Ministre faisant une visite a New York, avait declare a une radio de la place, plus ou moins ceci :
Certains petits partis qui ne representent rien, veulent nous prendre en otage. Nous ne l’accepterons pas.
Le Dr Lamine Ba visionnaire tout en se basant sur une realite vecue ?
En tout cas, c’est comme s’il y a eu recemment, une tentative de prise d’otage similaire a celle que denoncait deja le Dr Lamine Ba quand il etait au PDS.
A la fin de son intervention au Congres du Peuple, il brandit le drapeau du Senegal en disant que tout ce compte pour lui, c’est le pays d’abord.
Docteur, tel n’est pas le cas de votre ancien mentor.
De memoire de Senegalais, Kebemer est la seule localite au Senegal qui a vu naitre un President de la Republique et ou des partisans de ce President ont ose durant son mandat, bruler notre drapeau parce qu’un fils de la localite a ete degomme du poste de Ministre de la Republique
Ce drapeau qui vous est si cher, Dr Ba, n’est rien pour Koor Viviane, Bayu Karim ak Sinjely
C’est a Kebemer qu’on dit que quelqu’un qui avait a peine un (01) an (Ne sur papier en 1926), etait en mesure de courir derriere le cheval du saint homme, Cheikh Ahmedou Bamba Ba, Cheikhoul Khadim –Paix a son ame- decede en 1927.
Ce que Wade a raconte a Idy est bien cousu de fils blancs du moment ou le saint homme durant les dernieres annees de sa vie, etait a Diourbel sans aller a Kebemer,
Ou bien comme le maintiennent ceux qui ont connu Laye Mor Tolla, il est bel et bien ne LONNNNGTEMPS avant 1926.
En tout cas, la tricherie et le complexe de superiorite ont commence a Kebemer d’ou est partie l’idee d’aller declarer le jeune Laye Wade a St Louis pour qu’il puisse avoir tous les avantages des citoyens francais nes dans ce qui etait alors les quatre (04) communes : St Louis, Dakar, Rufisque et Goree.
Ajoutez a cela, l’esprit de quasi-meprisant que les traitants avaient vis-à-vis de nos parents paysans. On taxait meme Senghor d’etre le depute des Kow Kow ; ceux qui n’etaient pas nes dans les 4 communes.
Est-ce le meme complexe de superiorite qui anime Wade quant a Karim et Sidjely par rapport a nous autres Senegalais ?
Et lui le faux natif de St Louis pour cause de privileges, ose nous dire qu’il est continuateur de l’oeuvre de Senghor !
Que nenni !
Le criminologue Souleymane Ndiaye, ancien officier de gendarmerie, n’a-t-il pas revele le mepris que Viviane Wade avait deja pour les Senegalais qui se rendaient chez Wade a partir du 20 Mars 2000 ?
“Regardez les mouches” disait-elle a l’endroit de tout ce monde qui venait chez Wade a Point E.
Docteur Ba, vous avez ete a la cooperation, vous savez combien Wade adore l’argent.

PROVOCATION A LA MAIRIE DE SICAP-MERMOZ

Les Wolofs ont un dicton qui traduit en francais signifie plus ou moins ceci :
“Si vous etes avec un fou autour d’un feu de bois, pour mieux vous proteger, vous jeter quelques braises sur lui. Quand il crie et saute a cause de la paine, vous lui dirai de faire attention pour ne pas vous bruler, vous.
C’est la seule maniere de faire savoir d’avance au fou, l’avant-gout des degats qu’il pourrait vous causer en jetant le feu sur vous.”
Tout jeune deja, j’ai toujours entendu l’expression :
Say Say bandit moy Bayam
Du moment ou les forces de l’ordre qui doivent proteger les honnetes citoyens allient chez elles peur (Tout le monde a vu les policiers dans la voiture blanche prendre la poudre d’escampette durant les evenements a la Mairie de Sicap=Mermoz) et mains liees par le pouvoir politique, chacun doit prendre sa propre defense en main.
Que finissent les lamentations après les actes des nervis.
Les expressions de Lii Gnaw Na, Yana Yalla Athe, tout cela doit finir.
Si l’Etat ne peut pas faire l’obligation qui est sienne de proteger les citoyens honnetes, il revient a tout un chacun de prendre les mesures adequates pour assurer sa propre securite.
Si des nervis ou meme des rebelles attaquent une sous-prefecture, prefecture, gouvernance, un Ministere ou un quelconque demembrement de l’Etat et qu’on les extermine ou tue certains d’entre eux, celui qui a risqué de sa vie pour defendre ce demembrement de l’Etat contre des VOYOUS, doit-on l’inquieter ou le feliciter ?
Si on doit l’inquieter parce qu’il a defendu le ou les symboles de l’Etat, alors qu’on traduise en Justice, tous nos freres soldats qui ont pour mission de proteger le Senegal et ses biens, eux qui tuent des rebelles en Casamance.
Nos parents Al Pulaar on une expression qui dit :
Le fou connait la demeure ou il y des chiens.
Autrement dit, les nervis BLEUS s’ils craignent de rencontrer toujours un sort similaire a celui de Ndiaga Diop, ils y penseront a plusieurs reprises avant d’aller etre des “DONNEURS DE MUSCLES EN LOCATION”.
En faisant liberer les nervis blesses qui etaient entre les mains de la Police, on brouille deja les pistes. Au mieux, ils reviendront a la Police avec des versions differentes de celles qui ont deja mouille des personnes jusqu’a la Presidence. Au pire, on etabliera pour chacune d’elle, un passeport sous un autre nom avec visa, billet d’avion et beaucoup d’argent pour aller se la couler douce tres loin du Senegal.
Le bruit du gouvernement et les gesticulations du procureur ne sont que tromperie envers la communaute internationale qui a le Senegal a l’ALLERTE ROUGE.
Les cas des assassins de Me Seye et bien d’autres cas de Mars 2000 a present, sont la pour prouver que, c’est bien Wade et les siens qui plannifient tout depuis la Presidence.
Un signe premonitoire
Wade ainsi que son portefaix et porte-voix, Souleymane Ndenene Ndiaye, ayant tous perdu la voix malgre la pronesse de Wade que le the au citron de Viviane lui redonnerait la voix et rien n’y fit, est un signe premonitoire que toutes les promesses de Wade a l’image de ce fameux the au citron, ne se realiseront pas.
Tout ce qui leur reste, c’est d’essayer de negocier leur depart pendant qu’il est encore temps. Sinon, a cause des coffres gardes dans les maisons par peur de deposer dans les banques les sommes illegalement acquises, leurs maisons seront visitees lors de leur defaite, par ces memes nervis qui ont utilises leurs muscles pour placer les coffres dans ce qu’eux proprietaires, ils pensent etre des endroits surs. Ku Yaar Sa Kuy ……………
Joyeuses fetes de fin d’annee a nous tous.
New York, le 23 Decembre 2011
Amadou Ndiaye, Cell. 1646-249-6613
Email : sensocialiste@yahoo.fr

Trackbacks

    URL Trackback: http://www.xalimablog.com/trackback/8496

Commentaires

Poster un commentaire
Nom:


Email:


3 + 4 = ?

S'il vous plaît écrivez-dessus a somme de ces deux nombres entiers

Titre:


Commentaires:

Code:




Albums photo





Photos récentes
A service of xalimablog.com