blog de opinion xalima.com
mis à jour: 25/09 12:35AM



Catégories
Notes récentes
Pourquoi doit-on renflouer l'épave du Joola
[25/09 12:35AM]

Ridicule plainte contre Karim Wade et sa Sœur en France.
[06/09 09:57PM]

Inondations à Dakar ; Causes et ébauches de solutions
[06/09 09:55PM]

Le maintien du sénat : une trahison des Assises
[27/08 08:35PM]

Deux projets à < Mackyer >
[27/08 08:33PM]

[22/03 05:32PM]
Vraiment, Le Sénégal est une Grande Nation. « Par Ousmane Drame NYC USA ».
Évaluer le texte  

Une expression très populaire en Afrique Occidentale Française ; revient sur terre, tu n’es pas dieu, ni français encore moins sénégalais ; pour qui tu te prends Monsieur ?

Ce qui se passe au Sénégal n’est qu’une répétition de l’histoire politique de notre pays: un peuple debout pour défendre ses institutions, sa constitution et mettre fin a un régime dictatorial et opportuniste. Maitre Wade prend les sénégalais pour ses esclaves ; un peuple qu’il a mal appris à connaitre. Ce "vieux" malgré ses 99 ans, ignore complètement l’histoire de son pays; pourtant la rébellion de Danky pouvait bien lui servir de leçon. En 1549, le peuple du Cayor réclamait son Independence auprès d’un roi abusif Lele Fouly Fak N’Diaye qui perdait sa vie dans les mains du jeune Amary Ngone Sobel Fall (24 ans) guide de la Révolution Cayorienne et fils du Lamane detie Foudiogou Fall.

L’histoire démontre que le peuple sénégalais a connu des élections bien avant la France et l’Amérique ; En 1549, l’Etat du Cayor avait déjà sa constitution, des institutions et son Damel élu démocratiquement. Le soir du 26 Mars 2012, « Inchallah » sans aucune difficulté ces mêmes sénégalais installeront légalement le Président Macky a la tète de son pays.

L'empire du Djolof regroupait les États du Cayor, Baol, Walo, Sine, Saloum et une bonne partie du Fouta-Toro; également une partie du Bambouk. Toutes ces régions correspondaient à l'espace sénégambien et englobaient une partie de la Mauritanie actuelle. Cette division géographique démontre une foi de plus l’intelligence politique des sénégalais; un découpage territorial extraordinaire et très impressionnant. Ce contexte en Wolof ; « Waax taan, » échanges d’idées, « Peence mi » La place publique ou l’arbre a palabre et le « Maslah » la tolérance, ces interprétations prouvent encore que le Sénégal a connu très tôt la démocratie et l’Etat de droit.

Grace a la constitution de l’Etat du Cayor et la province Leboue, la France a découvert une pour elle et aidé les occidentaux à en avoir. Le N'diambour était une Province humanitaire, a la charge des règlements de conflits, la supervision du pouvoir, des assemblées et l’application des Assises populaires dans tout le royaume du Cayor. Apres la dernière guerre mondiale, les Occidentaux ont "emprunte", plagie le rôle du N'diambour, pour créer une organisation d’Unité, de Paix et de Secoure ; les Nations Unies et la Croix rouge ; Encore des preuves d’une contribution internationale.

Nous sommes des Sénégalais et Africains qui croyons à l’Unité Africaine, mais il est très important de rappeler l’Histoire de nos pays. L’Homme blanc a fait trois (3) siècles au Sénégal, avant de pénétrer la Guinée, la cote d’Ivoire, le Mali et le Burkina. Pour mieux gérer "son" Afrique, la France avait regroupe ses colonies et confiait le Sénégal l’administration générale de son Afrique Occidentale Française (AOF). Dakar était la capitale administrative et commerciale, elle prenait toutes les désistions pour le reste de l’Afrique. Le Sénégal est toujours la porte de l’Afrique, l’un des rares pays dans le monde ou sa culture dépasse ses frontières, le sénégalais est un type impressif, considéré et très facile a aimer. Les blancs mettaient toujours le sénégalais au devant de l’événement seulement par respect de son intelligence, sa dignité et personnalité. Une expression très populaire des africains de l’A O F ; revient sur terre, tu n’es pas dieu, ni français encore moins sénégalais ; pour qui tu te prends ?

Cheikh Anta Diop disait que la Race était une orientation géographique. Heureusement que les sénégalais partagent le même sol et les mêmes ancêtres. Jamais le Sénégal ne connaitra des problèmes ethniques, un peuple dans sa diversité qui se nourrisse des mêmes sources: culturelles, philosophiques, sociologiques, économiques, éducatives et idéologiques.

Le « NDIGEEL » est incompatible avec la démocratie, les sénégalais le savent. Bien que une discipline noble mais mal interprétée part les marabouts de fortune ; un conseil a son talibé d’aller vers son dieu, remplir son devoir de citoyenneté, répondre sa famille et communauté ; pas le vendre aux corrupteurs politiciens.

WADE DEGAGE.
Vive le Sénégal libre.
Vive l’Unité Fédérale et Révolutionnaire des Etat D’Afrique.
Ousmane Drame NYC USA…
Monarchie.non@gmail.com



Trackbacks

    URL Trackback: http://www.xalimablog.com/trackback/8961

Commentaires


Ecrit par: oustaze ndiaye | 18/04 11:03PM


Poster un commentaire
Nom:


Email:


5 + 2 = ?

S'il vous plaît écrivez-dessus a somme de ces deux nombres entiers

Titre:


Commentaires:

Code:




Albums photo





Photos récentes
A service of xalimablog.com