blog de drame ousmane
mis à jour: 03/12 11:14AM

 


Contactez l'auteur

Catégories


Notes récentes
PAUVRETE - ARGENT- CORRUPTION - MAL GOUVERNANCE Transformation d’une société - Faillite d’une République. NT : Je dédie ce texte aux sénégalais de l’extérieur, qui souhaiteraient investir au Sénégal. La société sénégalaise a connu une transformation durant le temps de l’alternance, une situation défavorable a notre point de vu. Nos frères du pays sont prêts à tout pour un bonheur magique. Huit mois d’observation sociologique et psychologique, avec une grande ambition d’investir, mais pour ne pas vous mentir, les sénégalais vivent un autre Sénégal. Ce qu’il nous faut, ce ne sont pas des capitaux étrangers ou des projets de développements, mais plutôt un nouveau type de sénégalais sérieux décidé à relever le défi. La pauvreté, l’argent, la corruption et le mal gouvernance ont sévèrement transforme le type sénégalais moyen. Les populations dans l’inconscience vivent une culture de vie artificielle, incompatible à nos réalités socio-économiques, culturelles, éducatives et philosophiques. Le sénégalais moyen psychologiquement abattu se sent abandonné dans les souffrances, chacun essaie de tromper son prochain pour une baguette de pain. Il n’y a plus de sécurité dans ce pays, tous les moyens sont bien pour avoir sa « Teranga », c’est à dire mentir, vole, agresse et même vidé les caisses de l’Etat. Pourtant le Sénégal connait un passe historique très impressionnant, un peuple très intelligent et témoin de l’histoire de l’humanité. Le monde dans sa globalité admiraient avec fierté la mode de vie des sénégalais, branches sur leurs valeurs de civilisations. Le pouvoir, les rivalités, la vanité et les règlements de comptes ont totalement travesti les mentalités. Tous les moyens sont bons pour obtenir son argent. La République est en faillite, un Président roi, qui s’en foute de la constitution et des institutions. Un gouvernement de figurants piloté par le Prince Karim, chaque ministre cherche à plaire la famille Wade pour ses intérêts personnels. Les races, castes, religions et origines n’ont plus de sens dans ce pays, l’argent et le pouvoir orientent la noblesse et le bonheur. Le riche et l’homme du pouvoir sont les bienvenus dans les grandes familles, avec des possibilités de mariage leurs sont offertes. Un scenario, que je qualifie de prostitution, si le « teranga » quitte, le mariage en déséquilibre à la minute suivante. Des sénégalais se réveillent milliardaire, mais personne de la famille n’essai d’interroger cet argent magique, pendant que les projets se multiplient; c'est-à-dire l’achat de maisons, de voitures, de nouvelles femmes, et même le pèlerinage avec le sale butin. Ressèment, des sénégalais ont été accuse de vol a la Mecque, un lieu de prières ou tout musulman souhaite aller pour y accomplir les (5) piliers de l’Islam. Nos grands parents voyaient autrement la richesse et l’argent. Ils ignoraient le luxe et les rivalités. Dans la simplicité et le bon voisinage, nos arrières parents menaient une excellente vie sans débordement. L’origine de l’éclatement de la mafia de sa Majesté Wade est à l’utilisation des fonds politiques « Argent », les pierres viennent de tous les coins entre ex collaborateurs, des criminelles jamais devant un juge. Le politicien devient impopulaire à cause de manque d’étique, un faux type qui parle à longueur de journée pour son image et ses intérêts. Au tribunal, l’argent dicte la loi. Les prisons sont surpeuplées de pauvres citoyens dont le seul tort est d’être sans argent. Le journaliste oubli son rôle de vérité, manipulé par l argent. Dans les hôpitaux, l’argent ou la souffrance de la mort. Le policier et le douanier, une seule question a leur victime : le trésor public ou ma poche ? Le talibé prospère est mieux reçu par le marabout. Dans plusieurs mosquées les nantis choisissent l’imam dans leur rang. En général, ces hommes occupent le premier rang lors de la prière à la mosquée. Le griot traditionnel est plus malade que jamais, un oisif qui ne chante plus la lignée, mais l’argent. Le petit Sénégalais, rejette l’éducation pour la fortune, encouragé par ses parents pour un exil sans destination dans des pirogues de fortune. Les jeunes filles défilent nues dans les hôtels la nuit, a la recherche de l’argent, beaucoup de ces adolescentes assurent la nourriture a leurs familles. Le malade dépourvu d’argent pense être rejeté par la société, et sa famille, il devient plus dangereux, gênant et parfois malhonnête. Le malade riche pense autrement. Il se sent en forme, vaniteux, capable de tout, même parfois arrogant dans la parole et l’action. Ce malade regarde de travers tout le monde et se croit être le nombril du monde. Ces deux malades portent les mêmes symptômes et peuvent partager les remèdes contre la dépression. Il est conseille a ces malades de rester dans la famille, lire ou écouter le coran ou les livres sacrets. L’avale des pilules du matin au soir pour dormir tranquillement si, le docteur le recommande. L’Assemblée nationale devrait voter une loi pour combattre cette épidémie de folie d’argent qui continue d’empoisonner nos mentalités. Les sociologues et psychologues doivent aussi mieux s’organiser pour à ce scandale social ; des folies d’argent. L’argent reste le seul remède possible pour ces fous qui sont prêts à sacrifier leurs responsabilités personnelles, communes et spirituelles. Ces malades se sentent inconfortables dans les familles ou cercles qu’ils adorent évoluer pour des folies d argent. Le riche se croit important et le pauvre négligé. Ces malades d argent souffrent d une dépression mentale et même parfois physique, des phénomènes psychologiques multiformes encombrent leur mémoire. Le malade dort peu, l’esprit étant agite, dans le sommeil, le festival des rêves d’argent bat son plein. Toute chose a une exception, beaucoup de Sénégalais travaillent durement et honnêtement pour des problèmes d’argent. Des Hommes conscients à leur devoir, l’argent ne dérange jamais leur attitude. Beaucoup parmi nous travaillent (24h / 7), sans se rendre compte de l’épuisement de leur corps. Des hommes engagés pour rassembler le maximum d argent possible. Le travail est conseille par toutes les sociétés et religions, un moyen économique qui nous permet de gérer notre vie. Le coran ne cesse de nous enseigner la bonne voie, mais l homme est naturellement têtu. Al-Baqara S. 2 V. 11 : Et quand on leur dit : « Ne semez pas la corruption sur la terre », ils disent : « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! » Al-’An`âm s6 v123 : Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-mêmes et ils n’en sont pas conscients. Hadis : D’après ’Abû Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (pbAsl) a dit : « La richesse ne consiste pas dans l’abondance des biens ; mais, elle est plutôt celle de l’âme ». Prêt pour la Révolution des Mentalités et de la Refondation Nationale. Vive le Sénégal libre, Vive L’Unité Fédérale et Révolutionnaire des Etats d Afrique. • Ousmane Drame, NYC USA • Membre du bureau « Biis du Niak » section USA… • Monarchie.non@gmail.com
[03/12 11:14AM]
PAUVRETE - ARGENT- CORRUPTION - MAL GOUVERNANCE Transformation d’une société - Faillite d’une République. NT : Je dédie ce texte aux sénégalais de l’extérieur, qui souhaiteraient investir au Sénégal. La société sénégalais a connu une transformation durant le temps de l’alternance, une situation défavorable notre point de vu. Nos frères du pays sont prêts à tout pour un bonheur magique. Huit mois d’observation sociologique et psychologique, avec une grande ambition d’investir, mais pour ne pas vous mentir, les sénégalais vivent un autre Sénégal. Ce qu’il nous faut, ce ne sont pas des capitaux étrangers ou des projets de développements, mais plutôt un nouveau type de sénégalais sérieux décidé à relever le défi. La pauvreté, l’argent, la corruption et le mal gouvernance ont sévèrement transforme le type sénégalais moyen. Les populations dans l’inconscience vivent une culture de vie artificielle, incompatible à nos réalités socio-économiques, culturelles, éducatives et philosophiques. Le sénégalais moyen psychologiquement abattu se sent abandonné dans les souffrances, chacun essaie de tromper son prochain pour une baguette de pain. Il n’y a plus de sécurité dans ce pays, tous les moyens sont bien pour avoir sa « Teranga », c’est à dire mentir, vole, agresse et même vidé les caisses de l’Etat. Pourtant le Sénégal connait un passe historique très impressionnant, un peuple très intelligent et témoin de l’histoire de l’humanité. Le monde dans sa globalité admiraient avec fierté la mode de vie des sénégalais, branches sur leurs valeurs de civilisations. Le pouvoir, les rivalités, la vanité et les règlements de comptes ont totalement travesti les mentalités. Tous les moyens sont bons pour obtenir son argent. La République est en faillite, un Président roi, qui s’en foute de la constitution et des institutions. Un gouvernement de figurants piloté par le Prince Karim, chaque ministre cherche à plaire la famille Wade pour ses intérêts personnels. Les races, castes, religions et origines n’ont plus de sens dans ce pays, l’argent et le pouvoir orientent la noblesse et le bonheur. Le riche et l’homme du pouvoir sont les bienvenus dans les grandes familles, avec des possibilités de mariage leurs sont offertes. Un scenario, que je qualifie de prostitution, si le « teranga » quitte, le mariage en déséquilibre à la minute suivante. Des sénégalais se réveillent milliardaire, mais personne de la famille n’essai d’interroger cet argent magique, pendant que les projets se multiplient; c'est-à-dire l’achat de maisons, de voitures, de nouvelles femmes, et même le pèlerinage avec le sale butin. Ressèment, des sénégalais ont été accuse de vol a la Mecque, un lieu de prières ou tout musulman souhaite aller pour y accomplir les (5) piliers de l’Islam. Nos grands parents voyaient autrement la richesse et l’argent. Ils ignoraient le luxe et les rivalités. Dans la simplicité et le bon voisinage, nos arrières parents menaient une excellente vie sans débordement. L’origine de l’éclatement de la mafia de sa Majesté Wade est à l’utilisation des fonds politiques « Argent », les pierres viennent de tous les coins entre ex collaborateurs, des criminelles jamais devant un juge. Le politicien devient impopulaire à cause de manque d’étique, un faux type qui parle à longueur de journée pour son image et ses intérêts. Au tribunal, l’argent dicte la loi. Les prisons sont surpeuplées de pauvres citoyens dont le seul tort est d’être sans argent. Le journaliste oubli son rôle de vérité, manipulé par l argent. Dans les hôpitaux, l’argent ou la souffrance de la mort. Le policier et le douanier, une seule question a leur victime : le trésor public ou ma poche ? Le talibé prospère est mieux reçu par le marabout. Dans plusieurs mosquées les nantis choisissent l’imam dans leur rang. En général, ces hommes occupent le premier rang lors de la prière à la mosquée. Le griot traditionnel est plus malade que jamais, un oisif qui ne chante plus la lignée, mais l’argent. Le petit Sénégalais, rejette l’éducation pour la fortune, encouragé par ses parents pour un exil sans destination dans des pirogues de fortune. Les jeunes filles défilent nues dans les hôtels la nuit, a la recherche de l’argent, beaucoup de ces adolescentes assurent la nourriture a leurs familles. Le malade dépourvu d’argent pense être rejeté par la société, et sa famille, il devient plus dangereux, gênant et parfois malhonnête. Le malade riche pense autrement. Il se sent en forme, vaniteux, capable de tout, même parfois arrogant dans la parole et l’action. Ce malade regarde de travers tout le monde et se croit être le nombril du monde. Ces deux malades portent les mêmes symptômes et peuvent partager les remèdes contre la dépression. Il est conseille a ces malades de rester dans la famille, lire ou écouter le coran ou les livres sacrets. L’avale des pilules du matin au soir pour dormir tranquillement si, le docteur le recommande. L’Assemblée nationale devrait voter une loi pour combattre cette épidémie de folie d’argent qui continue d’empoisonner nos mentalités. Les sociologues et psychologues doivent aussi mieux s’organiser pour à ce scandale social ; des folies d’argent. L’argent reste le seul remède possible pour ces fous qui sont prêts à sacrifier leurs responsabilités personnelles, communes et spirituelles. Ces malades se sentent inconfortables dans les familles ou cercles qu’ils adorent évoluer pour des folies d argent. Le riche se croit important et le pauvre négligé. Ces malades d argent souffrent d une dépression mentale et même parfois physique, des phénomènes psychologiques multiformes encombrent leur mémoire. Le malade dort peu, l’esprit étant agite, dans le sommeil, le festival des rêves d’argent bat son plein. Toute chose a une exception, beaucoup de Sénégalais travaillent durement et honnêtement pour des problèmes d’argent. Des Hommes conscients à leur devoir, l’argent ne dérange jamais leur attitude. Beaucoup parmi nous travaillent (24h / 7), sans se rendre compte de l’épuisement de leur corps. Des hommes engagés pour rassembler le maximum d argent possible. Le travail est conseille par toutes les sociétés et religions, un moyen économique qui nous permet de gérer notre vie. Le coran ne cesse de nous enseigner la bonne voie, mais l homme est naturellement têtu. Al-Baqara S. 2 V. 11 : Et quand on leur dit : « Ne semez pas la corruption sur la terre », ils disent : « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! » Al-’An`âm s6 v123 : Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-mêmes et ils n’en sont pas conscients. Hadis : D’après ’Abû Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (pbAsl) a dit : « La richesse ne consiste pas dans l’abondance des biens ; mais, elle est plutôt celle de l’âme ». Prêt pour la Révolution des Mentalités et de la Refondation Nationale. Vive le Sénégal libre, Vive L’Unité Fédérale et Révolutionnaire des Etats d Afrique. • Ousmane Drame, NYC USA • Membre du bureau « Biis du Niak » section USA… • Monarchie.non@gmail.com
[03/12 10:59AM]
Batilly est le politicien le plus honnête au Sénégal. "Ousmane Drame NYC USA"
[10/10 11:22AM]
Maitre Wade est exclu de la compétition. " Par Ousmane Drame NYC, USA"
[05/09 01:19PM]
Contes et légendes du "Buurba" « Lééb boon lipoon »
[26/07 10:06AM]

Albums photo





 

    Maitre Wade est exclu de la compétition. " Par Ousmane Drame NYC, USA" [05/09 01:19PM]   
Évaluer le texte  

                      Maitre Wade est exclu de la compétition.


“ Personnellement, Je me bâterai pour mon droit de sénégalais”


J’ai beaucoup apprécié l’idée de Serigne  Mansour S. Jamil, mais il sait très bien que Wade est naturellement exclu de la compétition. L’opposition doit mieux s’organiser pour un projet qui définira le Sénégal de demain. Maitre Wade est aboli, ses souvenirs sont  reclassés  dans l’histoire du Sénégal,  rien ne lui reste qu’aller a la retraite ou la prison, si la situation l’impose. S’il refusera  d’obéir la constitution, le peuple sénégalais aura le plein droit de répondre par une rébellion. Il sait très bien qu’aucun droit ne permet sa candidature.  Le peuple sénégalais, malgré l’absence de la violence dans notre culture de vie, les populations sont prêtes à se défendre. La défense est un droit  universel  reconnu par toutes les nations et religions du monde. Elle est loin de la criminalité, mais une discipline pour le maintient de la sécurité et la liberté d’un peuple.


Wade à mal appris à connaitre les Sénégalais, qu’il croit  des poltrons.  Pour lui,  les sénégalais qui ne supportent  pas à sa comédie  sont des mecontents, les mouvements citoyens des lâches, l’opposition ses ennemis et les intellectuels en contradiction avec les fantaisies  de son fils des rancuniers sans solution.  


La constitution a pour raison de nous guider sur la direction d’une république.  Les populations sans exception sont obligées de répondre ces règles définies  pour une  République. Maitre Wade est un sénégalais parmi nous,  il comprend mieux que quiconque le droit d’un peuple, seulement ses personnalités multiformes  l’engagent à tout moment dans des dérives.  Rien n’est plus comme avant, les sénégalais n’accepterons plus sa comédie et son arrogance.


Si,  sa candidature est validée,  personnellement, je ne voterai pas, mais  je me bâterai pour le retour de mon droit de sénégalais. Ne pas voter est loin d’une démission  seulement,  je refuserai  de favoriser  l’injustice  et l’impunité dans mon pays. Malcom X, nous enseigne : Quand un peuple est opprimé,  une défense populaire  reste l’outil principal pour sa libération. Sékou Toure : Quand l’homme  refuse obligatoirement, il doit dire non.  Le type dominé ou colonisé ne répond plus  naturellement, un hors sujet qui parle la langue de son maitre. Il  perd sa confiance, le  gout de vivre et le choix dans ses ambitions, Il devient une victime qui vit le  programme de son oppresseur.


Le type sénégalais est naturellement  intelligeant, seulement la durée des souffrances a travesti nos mentalités. Depuis notre indépendance les populations survivent dans la pauvreté et le désespoir. Une fatigue   jamais connue  par nos ancêtres.  Un peuple qui vit de « goor-goor lu » chacun cherche  à chauffer sa marmite.  L’Histoire de l’humanité explique les réalités historiques de notre pays, nous avions jamais manqué les plus grands rendez vous;  L’esclavage, la colonisation, les conflits,  les guerres et la décolonisation la présence sénégalaise était remarquable.  Durant  tout le séjour de l’homme blanc en Afrique, le sénégalais administrait toute la partie française « AOF ». Avec du sérieux tout est possible a notre nation, il nous faut un retour obligatoire a l’originalité pour mieux définir notre république.


Les royaumes du Diolof et  du Cayor,  ont connu la constitution, des élections, nominations  et même le découpage territorial bien avant l’existence  des frontières européennes.  Par la grâce du peuple Lebou,  la France a pu déguster des institutions. Le Cayor, le  Baol, le Walo, le Sine et le Saloum ces provinces existaient bien avant la découverte de l’Amérique, l’ Scandinavie, la Russie ou  le japon.  Le Diambour est  une création ancienne,  pour le management de la paix et les  réconciliations. Un territoire libre ou chaque province avait son représentant.  Les nations unis ont repris ce même model en créant le  territoire suisse pour le maintient de paix dans le monde. « Croix  Rouge Internationale».  Les Damels, Tegnes, Diarafs,  Diawrines, Serigne Coky,  M’Boul, Bottalup Diop, par le passage des élections qu’ils ont été tous élus.   Par la colonisation et l’esclavage l’occident s’est profite du Sénégal et de l’Afrique pour sa  modernisation.


Le cas maitre Wade est un accident de notre histoire,  par des politiques de vanités, d’arrogances, et de mensonges ce vieux croient tromper l’intelligence  des sénégalais et partenaires du Sénégal.  Pourtant, les sénégalais lui ont donne toutes formes de chances, mais a chaque répétition, il glisse le peuple dans le vide. Exemples ; (40) ans a l’assemblée nationale, jamais le député Wade propose une loi ou simple motion pour  au moins soutenir la population locale. (11) années a la présidence de la république, ce vieux agresse  plus de (17) fois la constitution pour les intérêts de sa famille.  Nous devons reconnaitre notre erreur ; le fait d’élire le président le plus  vieux du monde avec un jugement supplétif  de (96) ans, sans se rendre compte des adolescents  moins de (17) ans qui couvrent  les 67/100 de la population.  


Nous avons connu successivement des Présidents politiciens associes d’intellectuels dépourvus de conscience.   Actuellement, le Sénégal figure dans la  liste des (16) pays les plus faims, pauvres et endettés du monde. Pourtant, malgré notre passe historique et nos ressources le colonisateur français nous avait légué une structure d’administration,  une université moderne, des écoles, des centres  de formations, des hôpitaux,  et même  des réserves  naturelles, jamais exploitées comme ;  le pétrole,  les mines de Kédougou, Matam et  la turbe  (Energie) qui couvre le sous sol sénégalais.  La politique est tout simplement un moyen de communication, par la démocratie des concitoyens essayent de servir leur  nation.  Sans l’aide internationale le Sénégal d’aujourd’hui ne peut pas nourrir ¼  de sa population ou de construire 300 km de route. Par une soupe de politiques importée et la main tendue nos dirigeants  croient développer une nation. Senghor parvenait à s’entendre avec les sénégalais, mais au fond un représentant de la France. Son successeur  Abdou Diouf essayait de faire mieux, mais égaré entre les politiques importées et la culture sénégalaise.  Maitre Wade a déçu le plus les sénégalais et amis du Sénégal qui attendaient  a lui un Sénégal  émergeant.  Son âge avancé, la constitution  et le manque d’étique ne lui permettent plus de diriger une municipalité. Ce vieux  oublie tout ce qu’il venait de dire ; « ma waax xoon waxât ».


 « Waax Waxxet »: Comme la plupart des religions, l’Islam, en général, interdit le mensonge.  Le Coran dit : «Dieu ne dirige pas les transgresseurs et les menteurs» (Sourate 40, Verset 29).  Dans le Hadith, on trouve la citation de Muhammad : «Soyez honnêtes parce que l’honnêteté conduit à la bonté et la bonté conduit au Paradis.  Méfiez-vous de la fausseté parce qu’elle conduit à l’immoralité et l’immoralité conduit à l’enfer.»


Prêt pour la Révolution des Mentalités


Vive le Sénégal libre.


Vive l’Unité Fédérale et Révolutionnaire des Etats D’Afrique


Ousmane Drame NYC USA


M/B : Manifeste citoyen pour  la refondation Nationale / USA. (Bès du niak). Monarchie.non@gmail.com



   Trackbacks

    URL Trackback: http://www.xalimablog.com/trackback/8188

   Commentaires
TWKeQSLnEqeRFEOXW
Jr958I jljqrdpnmdsd
Ecrit par: ieqlqqeiqj | 03/04 06:54AM

paaTvdUf
uG2uXt , [url=http://lbxynfjsfkho.com/]lbxynfjsfkho[/url], [link=http://cibgohbwnzpy.com/]cibgohbwnzpy[/link], http://yrugvppzkskp.com/
Ecrit par: eimlzpx | 31/03 09:43PM

hONyEJdBuAcYQGw
Ainsi donc, avec Onfray, le re8gne du savoir cpoimle9 l'emporte sur celui de la connaissance. Et la me9diocrite9 d' un cuistre, petit prof usant et abusant de la pense9e des autres avec force fiches annote9es (car il ne peut penser par lui-meame) devient l'arme de la de9capitation d'un philosophe qui a travaille9 toute sa vie pour faire advenir, en chacun de ses patients, un sujet. Ge9niales intuitions que celles de Freud. Indigence cacophonique que ce brfblot d'Onfray qui n'est rien d'autre qu'un ramassis de critiques inope9rantes et mal venues. Je crois qu'Onfray n'a rien compris e0 Freud et e0 la psychanalyse et que son esprit est trop e9troit , trop e9trique9 , pour pouvoir appre9hender autre chose qu'un savoir encyclope9dique . He9las, l'e9poque est favorable e0 des Onfray : faites du boucan, il en restera toujours quelque chose!
Ecrit par: Pratama | 31/03 04:43AM


   Poster un commentaire
Nom:


Email:


1 + 4 = ?

S'il vous plaît écrivez-dessus a somme de ces deux nombres entiers

Titre:


Commentaires:


Code:
A service of xalimablog.com